Le burnout première partie 1 : Que faire ?

Que faire si l’on est victime de burnout ? Tout d’abord il faut comprendre que le stress concerne autant l’esprit que le corps. Pour une personne en état de stress dépassé, il faudra un plan d’action.

1 – Réduire les situations stressantes et de repérer les situations qui provoquent chez soi un stress excessif et récurrent.

Il faut dans un premier temps essayer d’identifier les facteurs négatifs et de réfléchir.

Deux facteurs sont très importants : la gestion du temps et la gestion des autres.

Dans une journée de travail ou dans une semaine, des périodes de repos et de calme sont indispensables.

Pour une personne en situation de stress dépassé, je lui conseillerais de prévoir chaque jour des temps calmes et chaque semaine des périodes de vraie détente. 

2 – Agir sur la perception

Notre analyse des situations vécues influe sur notre état émotionnel. Mais il faut savoir que nos réflexes de pensées occupent beaucoup de place dans notre esprit, et une grande partie de celui-ci reste néanmoins sous le contrôle de notre volonté.

Pour cela, avoir un autre regard sur notre vie et sur notre situation, en analysant les facteurs contribuant à cette perception en faisant le tri entre les arguments rationnels et ceux qui proviennent de nos tendances irrationnelles sont primordial.

3 – Agir sur le stress

Agir sur le stress est possible. Si l’on se sent mal dans son corps, on se sentira forcément mal dans sa tête.

Des moments de relâchement sont nécessaires dans une vie remplie de stress et d’activité.

Plusieurs actions sont nécessaires et permettent de contribuer à la maîtrise du stress : l’activité physique, l’hygiène de vie émotionnelle et la relaxation.

Avoir une bonne hygiène de vie

L’activité physique est un pilier du bien être global. Cette pratique permet de s’oxygéner mais aussi de régénérer toutes les fonctions biologiques.

De plus, l’alimentation et l’hygiène de vie émotionnelle ont souvent un lien avec les problèmes liés au stress.

Une bonne hygiène de vie est indispensable pour gérer le stress.

Prendre des repas équilibrés, bouger et adopter une activité physique, respecter les rythmes de sommeil, voir des amis sont les outils pour pouvoir prendre du recul.

Le café, l’alcool, les amphétamines, la télévision, les ordinateurs et téléphones portables sont des excitants qu’il faut éviter même si l’on a l’impression que cela nous calme.

Relaxation, méditation

De plus, apprendre à gérer son stress par la respiration, la relaxation peut beaucoup aider.

La relaxation est une forme thérapeutique accessible à tous et qui a pour but de nous permettre de retrouver la sérénité.

Se relaxer, c’est une forme certaine de lâcher prise. Cela permet par ailleurs de soigner de nombreuses pathologies.

Visualiser une scène agréable et paisible peut faire baisser le niveau de stress quasi instantanément.

La relaxation permet de gérer les tensions sur le plan physique par une détente musculaire, avec une prise de conscience du corps ; sur le plan énergétique en générant plus de vitalité et une meilleure circulation de l’énergie et sur le plan émotionnel avec une meilleure gestion des émotions.

La méditation est une pratique d’entraînement de l’esprit favorisant le bien-être mental. La méditation n’est pas une visualisation en soi, elle permet une « auto-observation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *